PIERRE SALLIER
OSTEOPATHE D.O.

"Œuvrons ensemble, pour une santé meilleure!"

                             Pierre Sallier

L'ostéopathe peut être consulté en première intention

L'OSTÉOPATHIE, POUR QUOI ?

La phase aiguë : l'urgence ostéopathique selon Pierre Sallier

  • lumbagos
  • blocages costo-vertébraux
  • torticolis

Je m'assurerai au préalable lors de notre bilan ostéopathique d'exclure des pathologies organiques ou des lésions qui ne seraient pas de notre ressort, et dans ce cas, de réorienter notre patient vers son médecin généraliste (exemple : lombalgie aiguë chez une jeune femme causée par une maladie du rein).

Je fais de la gestion des urgences ostéopathiques, une priorité !

 

Les douleurs chroniques : la démarche de votre ostéopathe

  • céphalées
  • raideurs ou fatigue du dos
  • troubles digestifs (hernie hiatale, constipation..)

Quand le corps n'est pas malade mais qu'il ne fonctionne pas de façon optimale.

Après des chutes, traumatismes, accidents de voiture

L'ostéopathe effectue un bilan ostéopathique. En effet, j'établi un lien entre les renseignements donnés par le patient (sur son passé traumatique, ses maladies, ses points de tension), l'examen visuel et l'examen palpatoire. A l'issue de ce bilan, une stratégie de traitement peut être mise en place sur 2 à 3 séances espacées de 1 à plusieurs semaines.

  • nombreuses séquelles en raison de l'énergie du choc accumulée
  • os, muscles, ligaments, organes, subissent des forces de pression
  • conséquences immédiates (douleurs, céphalées, vertiges) ou plus tardives (raideurs, arthroses, déséquilibres)

En tant qu'ostéopathe, grâce à une palpation, une mobilisation ou une manipulation, je vais chercher à atténuer les conséquences des traumatismes subies par le squelette, et les organes qu'il protège. Les traumatismes peuvent être à l'origine de douleurs chroniques ou se réveillant des années après.

En cas de doute, en tant qu'ostéopathe je peux être amené à vous ré-orienter vers un médecin afin de faire faire des examens complémentaires.

Une séance en prévention : un cas rare selon Pierre Sallier

Le shake-up ostéopathique ou la séance d'ostéopathie préventive : voici mon avis.

Votre corps possède un équilibre (plus ou moins précaire selon les individus). Dans cet état d'équilibre, votre organisme fonctionne au mieux et généralement il ne vous fait pas souffrir. Le risque de faire une séance d'ostéopathie préventive est de perturber cet équilibre. Les conséquences peuvent être l'apparition de douleurs que vous n'aviez pas avant. A moins d'être déjà venu chez moi, et donc connaissant déjà votre organisme, je ne vous conseille pas de faire une séance préventive, sauf dans les cas suivants.

Dans quels cas faire une séance d'ostéopathie préventive :

- Les nourrissons, dans le premier mois de vie pour prévenir des "blocages mécaniques" liés à la position intra-utérine.

- Les femmes enceintes à partir du huitième mois et une semaine, pour une séance de "préparation ostéopathique à l'accouchement".

- Les sportifs de haut niveau : de manière régulière (4 à 6 fois par an).

 

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib